Nette hausse de l'encours de Julius Baer, malgré la vigueur du franc suisse

le
0
(NEWSManagers.com) - En tenant compte des charges d'intégration et de restructuration d' ING Bank en janvier 2010 ainsi que de l'amortissement des survaleurs, le bénéfice net du groupe Julius Baer aux normes IFRS a diminué en 2010 de 9 % à 353 millions de francs suisses. Hormis ces éléments, le bénéfice net augmenté de 6 % à 504 millions de francs suisses. En raison de la diminution de la marge brute et en partie à cause de l'appréciation du franc suisse, le coefficient d'exploitation s'est détérioré à 65,4 % contre 63,1 %.
A fin décembre, les actifs sous gestion avaient augmenté à 170 milliards de francs suisses contre 154 milliards un an plus tôt. Cette hausse de 16 milliards de francs s'explique par les 14 milliards d'encours provenant de l'acquisition d' ING Bank, 9 milliards de rentrées nettes, 8 milliards d'effet positif des marchés et une perte de change de 14 milliards de francs imputable à la dévalorisation de l'euro et du dollar américaine contre franc suisse.
Les souscriptions nettes ont représenté 6 % de l'encours en début d'année, contre 4 % pour 2009, notamment grâce à de forts afflux dans les marchés de croissance, particulièrement en Asie, en Russie, en Europe centrale et orientale et en Amérique latine, ainsi que grâce aux activités " domestiques" du groupe en Allemagne.
A fin 2010, le total des avoirs de la clientèle ressortait à 267 milliards de francs car les actifs en dépôt atteignaient fin décembre 98 milliards de francs contre 87 milliards un an plus tôt, grâce notamment à 7 milliards de rentrées nettes.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant