Nette avancée dans les négociations syndicales chez SAS

le
0
AVANCÉE DES NÉGOCIATIONS ENTRE SAS ET LES SYNDICATS
AVANCÉE DES NÉGOCIATIONS ENTRE SAS ET LES SYNDICATS

COPENHAGUE/STOCKHOLM (Reuters) - La compagnie aérienne scandinave SAS a trouvé lundi un accord avec sept des huit syndicats sur des économies de coûts destinées à assurer la survie du groupe menacé de faillite.

Le titre bondissait de 25% en Bourse en réaction à ces informations.

La compagnie, détenue à 50% par les Etats danois, norvégien et suédois, avait annoncé la semaine dernière un projet de baisse de jusqu'à 17% de ses certains salaires, de ramener les effectifs de 15.000 personnes à environ 9.000 et de réduire les coûts.

SAS espérait trouver un terrain d'entente avant dimanche soir dernier avec les syndicats, mais, faute d'accord, les négociations ont été prolongées jusqu'à lundi.

A l'issue d'une nuit de discussions, des accords ont été conclus avec les principaux syndicats représentant les pilotes norvégiens, danois et suédois, et les principaux syndicats représentant les hôtesses et stewards suédois et norvégiens. Reste désormais à convaincre le syndicat des hôtesses et stewards danois.

"Nous avons négocié avec succès sept accords syndicaux sur huit, ce qui est encourageant", a commenté le directeur général de SAS Rickard Gustafson devant la presse. "Mais il reste un syndicat à convaincre, et c'est une condition nécessaire à la réalisation de notre plan".

Les analystes s'interrogent toutefois sur l'impact à long terme de ces mesures, qui visent davantage à garantir les emplois qu'à permettre au groupe de dégager des bénéfices.

En raison notamment de la concurrence de compagnie aériennes à bas coûts, telles que Ryanair et Norwegian, SAS n'a pas pu dégager de bénéfice annuel depuis 2007.

SAS a obtenu de ses Etats actionnaires et six banques une nouvelle facilité de crédit de quelque 3,5 milliards de couronnes suédoises (408 millions d'euros) mais celle-ci est conditionnée à la signature de ces accords avec les syndicats.

Johan Ahlander, Anna Ringstrom, Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant