Nette amélioration de la confiance des ménages en mai

le
4
FORTE AMÉLIORATION DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES
FORTE AMÉLIORATION DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages s'est nettement améliorée en France au mois de mai pour atteindre son plus haut niveau depuis octobre 2007, bien qu'elle reste en deçà de sa moyenne de longue durée, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

L'indicateur synthétisant cette confiance gagne quatre points, à 98. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une stabilisation de l'indice à 94, son niveau du mois d'avril.

En mai, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée est stable pour le quatrième mois consécutif.

En revanche, leur opinion sur leur situation financière future s'améliore nettement, le solde correspondant gagnant 4 points.

Les deux soldes restent cependant inférieurs à leur moyenne de longue période.

La proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants augmente nettement, le solde correspondant gagnant 7 points et progressant au-dessus de sa moyenne de long terme.

Le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne est stable, à son niveau moyen de longue période.

En revanche, celui concernant leur capacité d'épargne future diminue (−2 points) et repasse légèrement au-dessous de sa moyenne de long terme.

Les ménages sont plus nombreux qu'en avril à estimer qu'il est opportun d'épargner (+3 points), le solde retrouvant son niveau de mars, nettement inférieur cependant à sa moyenne de longue période.

L'opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France s'améliore fortement (+9 points), tout comme celle sur le niveau de vie passé (+10 points).

Les craintes des ménages concernant le chômage chutent en mai, le solde correspondant perd 28 points et devient inférieur à sa moyenne de long terme. Il atteint ainsi son plus bas niveau depuis juin 2008.

Les ménages sont plus nombreux qu'en avril à estimer que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois, le solde correspondant gagnant 3 points.

À l'inverse, la proportion de ménages considérant que les prix augmenteront au cours des douze prochains mois diminue (−3 points).

(Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pcostepl il y a 7 mois

    ca va mieux car on se rapproche de Mai 2017!!!!

  • pouvillo il y a 7 mois

    L'Insee travaille pour le gouvernement !De là à penser que leur statistique est tronquée...mais chut je n'ai rien dit !

  • Berg690 il y a 7 mois

    ça va mieux...

  • cyti8 il y a 7 mois

    Hollande a dit aux français: ça va mieux, et les Français disent : ça va mieux. Ex : 2h d'attente pour avoir 20 l d'essence. Mobilisation dans la rue. Oui, la CGT dirige le Pays, et c'est bon pour le moral. N'importe quoi.