Neto face à son avenir

le
0
Neto face à son avenir
Neto face à son avenir

Le gardien de la Fiorentina vit une saison compliquée. Sa direction l'a même temporairement mis sur la touche lorsqu'elle a compris que le Brésilien a décidé de s'engager avec la Juve à la fin de son contrat. Un choix de carrière plutôt osé quand on sait qui garde les cages de la Vieille Dame.

L'annonce n'est pas encore officielle, mais toutes les sources convergent, Norberto Neto portera très probablement le maillot de la Juventus la saison prochaine. Enfin, il endossera surtout les chasubles et les maillots d'entraînement. À Turin, le portier brésilien irait faire la doublure de Gigi Buffon qui ne montre toujours pas de signes de faiblesse, même s'il est un poil moins impérial qu'auparavant. Beaucoup s'interrogent sur ce choix de carrière alors que Neto aurait la possibilité d'être titulaire dans bien des top clubs italiens, voire européens. On parle d'un contrat de 2.2 millions d'euros, qui en ferait douter plus d'un. Mais le salaire en vaut-il la chandelle ?
Florence, tu l'aimes ou tu la quittes
Des années de travail réduites à néant en quelques semaines. Neto avait mis du temps à entrer dans le cœur des exigeants supporters de la Fiorentina. Arrivé à l'hiver 2011 en provenance de l'Atlético Paranaense, doublure de Boruc puis de Viviano, il hérite d'une place de titulaire à l'été 2013. Des premiers mois difficiles avec plusieurs bourdes et un joueur à bout psychologiquement. Le mérite revient finalement à Vincenzo Montella qui, à force d'insister, a offert au portier une fin d'exercice canon, qui en a fait un des meilleurs portiers de la Botte. Statut confirmé cette saison jusqu'à la nouvelle année.

En fin de contrat, Neto décide de ne pas prolonger. Choix annoncé publiquement, et "sanctionné" dans la foulée. Échaudés par le cas Montolivo (arrivé gratuitement au Milan en 2012), les dirigeants florentins imposent à Montella de ne plus l'utiliser et c'est le Roumain Tatarusanu qui prend sa place. Le destin étant mesquin, Tata se blesse et Tonton reprend sa place devant un public hostile qui a eu vent de l'accord de principe avec la Juventus. Imaginez l'accueil Cela ne l'empêche pas d'aligner les grosses prestations, faisant preuve, cette fois, d'un mental très solide. Car si la formation viola est encore en course sur tous les fronts, le Brésilien y est pour beaucoup.
Est-ce possible de déloger Gigi ?
Son agent a beau affirmer que rien n'est encore fait, personne n'y croit. Neto a choisi la Juve malgré les avances de Liverpool, du PSG et du Real Madrid. La Vieille Dame a donc changé de stratégie. Fini la bonne vieille doublure en parfaite symbiose avec ce bon vieux Gigi. Storari, Manninger ou...






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant