Netflix: le nombre d'abonnés devrait quadrupler en France d'ici 2019

le
0
Netflix: le nombre d'abonnés devrait quadrupler en France d'ici 2019
Netflix: le nombre d'abonnés devrait quadrupler en France d'ici 2019

Le géant américain de la vidéo à la demande (VOD) Netflix devrait voir le nombre de ses abonnés quadrupler en France d'ici à 2019 et être multiplié par 2,5 en Europe, selon les estimations du cabinet IHS publiées mardi.IHS s'attend à ce que les abonnés à Netflix passent de 8,9 millions en 2014 à 22,2 en 2019 dans l'ensemble des marchés européens où il est déjà présent.En France, où le géant de la VOD s'est lancé en 2014, les abonnés devraient passer d'un demi million l'an dernier à 2 millions à l'horizon 2019."Le marché français a un peu souffert à cause de la législation particulière sur les fenêtres de diffusion", a souligné Jon Payne, analyste senior du cabinet, interrogé par l'AFP. "La fenêtre pour la VOD par abonnement est bien plus tardive que celle pour la télévision gratuite et donc les nouveaux films, qui sont le principal attrait de Netflix, sont moins valorisés", explique-t-il. Cependant Netflix peut contrer ce problème avec ses propres productions.C'est la Grande-Bretagne, où Netflix s'est lancé plus tôt, qui devrait rester le premier marché du groupe en 2019 hors Etats-Unis.Le marché britannique devrait ainsi passer de 3,5 millions à 7,3 millions suivi par l'Allemagne, de 0,3 million à 2 millions d'ici quatre ans.Mais "si on prend en compte le taux de pénétration, ce sont les marchés scandinaves où Netflix est le plus présent. Netflix a fait mieux que nous l'anticipions dans les pays nordiques", indique Jon Payne, grâce au fait que 60% de la population a accès à l'internet à haut débit.Netflix devrait ainsi passer de 3,2 à 6,2 millions d'abonnés en 2014 dans la zone scandinave selon IHS.La société américaine affichait en 2014 37,7 millions d'abonnés aux Etats-Unis et 16,7 millions à l'international.Les estimations du cabinet IHS sont réalisées à partir des prévisions publiées par Netflix, des informations recueillies auprès des studios et de sources du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant