Netflix: le géant américain bloqué par le plus grand opérateur d'Indonésie

le
0
Netflix: le géant américain bloqué par le plus grand opérateur d'Indonésie
Netflix: le géant américain bloqué par le plus grand opérateur d'Indonésie

L'expansion de Netflix subit un revers en Indonésie. Le plus grand opérateur de télécommunications du pays, le groupe public Telkom, a bloqué l'accès au service de vidéo en ligne du géant américain, au motif que la société ne respectait pas la législation indonésienne, ont indiqué jeudi des responsables.Netflix ne s'est pas conformée à certaines règlementations, telles l'obtention d'une autorisation d'exercer ses activités et l'ouverture d'un bureau dans ce pays d'Asie du Sud-Est, selon Telkom.Des responsables de l'Etat indonésien et de Telkom ont observé que le blocage depuis mercredi était temporaire, appelant la société californienne pionnière du streaming à se conformer à la législation en vigueur.Des dizaines de millions d'utilisateurs se retrouvent ainsi privés des services de Netflix, quelques semaines seulement après l'arrivée du géant américain dans 130 nouveaux pays, parmi lesquels l'Indonésie (250 millions d'habitants).Les autorités ont déjà fait savoir à Netflix que ses contenus devaient respecter la loi indonésienne prévoyant notamment qu'il n'y ait "pas de porno, pas de radicalisme et pas de violation du droit d'auteur", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère des Télécommunications, Ismail Cawidu."Nous les avons informés il y a un moment, et nous attendons toujours une réponse de Netflix", a-t-il ajouté."Respectez simplement (la loi) et nous rétablirons l'accès", a déclaré pour sa part le vice-président de la communication d'entreprises chez Telkom, Arif Prabowo."Nous ne parlons pas des affaires, il s'agit simplement de se conformer à la loi", a-t-il souligné.Aucun responsable de Netflix n'a pu être contacté dans l'immédiat par l'AFP pour réagir.Netflix n'est pas la première société ?uvrant sur internet à se retrouver confrontée à des obstacles réglementaires en Indonésie. Le site de partage de vidéos Vimeo est interdit, et la société ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant