Netanyahu veut le retour de colons juifs expulsés de Cisjordanie

le
0
    JERUSALEM, 24 janvier (Reuters) - Le Premier ministre 
israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que les colons 
juifs expulsés vendredi par l'armée israélienne de deux 
immeubles d'habitation de la ville de Hébron en Cisjordanie 
seraient autorisés à rentrer chez eux une fois accordées les 
autorisations adéquates. 
    Les colonies juives de peuplement dans les territoires 
revendiqués par les Palestiniens pour leur futur Etat, 
considérées illégales par la plupart des pays, sont une des 
causes centrales de l'impasse dans laquelle se trouvent les 
négociations de paix entre Israël et les Palestiniens. 
    Elles sont aussi une des explications des attaques à l'arme 
blanche perpétrées depuis octobre par de jeunes Palestiniens. 
    Environ 80 colons ont dû quitter Hébron vendredi, le 
ministre de la Défense Moshe Yaalon ayant refusé le feu vert 
nécessaire à leur occupation en raison des tensions en cours 
entre Israéliens et Palestiniens.   
    Le groupe de colons a dit avoir acheté les maisons à des 
Palestiniens. Mais le ministre de la Défense a dit que les 
colons n'avaient pas demandé d'autorisation aux autorités 
israéliennes pour s'installer et qu'ils étaient en infraction 
aux règles de la propriété privée. 
    Vendredi, un conseiller de Netanyahu a indiqué que le 
Premier ministre soutenait la décision d'expulsion des colons de 
son ministre de la Défense, mais, certains, au sein de la 
coalition de droite qui dirige le pays, ont émis des critiques. 
    Dimanche, lors du conseil des ministres, Benjamin Netanyahu 
a déclaré que son gouvernement "soutenait" les colonies et 
ferait accélérer l'examen du dossier des colons. 
    "A partir du moment où le processus d'achat est autorisé, 
nous autoriserons le peuplement des deux maisons à Hébron", a 
déclaré Netanyahu, confirmant les propos de son conseiller. 
 
 (Jeffrey Heller; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant