Netanyahu s'explique sur l'annulation d'un entretien avec Obama

le , mis à jour à 19:02
0
 (Actualisé, arrivée de Biden en Israël, nouvelles violences) 
    JERUSALEM, 8 mars (Reuters) - Le Premier ministre israélien 
Benjamin Netanyahu, dont les relations sont tendues avec Barack 
Obama, a expliqué mardi avoir annulé une rencontre prévue avec 
le président américain pour ne pas interférer dans la campagne 
électorale aux Etats-Unis. 
    Dans un communiqué, les services du Premier ministre 
israélien expliquent que celui-ci a décidé de ne pas se rendre à 
Washington "alors que la campagne des primaires bat son plein 
aux Etats-Unis". 
    La Maison blanche a déclaré lundi avoir appris "avec 
surprise", par voie de presse, qu'un entretien prévu à 
Washington le 18 mars entre les deux hommes avait été annulé. 
  
    Zeev Elkin, ministre israélien proche de Netanyahu, a 
pourtant assuré que l'ambassadeur d'Israël à Washington, Ron 
Dermer, avait bien fait savoir à l'avance à la Maison blanche 
que le voyage risquait d'être annulé. 
    Selon des informations de presse, le Premier ministre 
israélien aurait renoncé à sa visite car il n'était pas assuré 
de pouvoir rencontrer Obama. La Maison blanche a démenti ces 
rumeurs, affirmant qu'un entretien avait bien été programmé pour 
le 18 mars. 
    Le vice-président américain Joe Biden est pour sa part 
arrivé mardi en Israël. Il rencontrera Netanyahu mercredi à 
Jérusalem et se rendra en Cisjordanie pour un entretien avec le 
président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. 
    Les violences se poursuivent et mardi à Jérusalem une 
Palestinienne de 50 ans qui tentait de poignarder des policiers 
israéliens a été abattue par les forces de l'ordre. 
    Un peu plus tard, toujours à Jérusalem, un Palestinien a 
ouvert le feu sur des policiers israéliens, blessant grièvement 
deux d'entre eux, avant d'être abattu. 
    Dans le port de Tel Aviv-Jaffa, au moins dix Israéliens ont 
été blessés à l'arme blanche par un agresseur qui a été 
"neutralisé", a annoncé la police sans autre précision. 
    Cinq des Israéliens blessés sont grièvement atteints, ont 
précisé les services de secours. 
    Dans un magasin de la banlieue de Tel Aviv, un Palestinien a 
blessé à coups de couteau un Israélien qui, aidé par le 
propriétaire du magasin, a réussi à prendre l'arme de 
l'agresseur et à le blesser mortellement, a annoncé la police. 
    Depuis octobre, les agressions et les violences en Israël, 
en Cisjordanie et près de la frontière avec la bande de Gaza ont 
fait 176 morts parmi les Palestiniens, dont 118 présentés comme 
des assaillants. Sur la même période, 28 Israéliens et un 
étudiant américain ont été tués. 
 
 (Jeffrey Heller et Dan Williams; Nicolas Delame et Guy Kerivel 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant