Netanyahu évoque l'initiative de paix arabe pour le Proche-Orient

le
0
    JERUSALEM, 30 mai (Reuters) - Le Premier ministre israélien, 
Benjamin Netanyahu, a entretenu lundi soir la perspective d'une 
relance de l'initiative de paix arabe au Proche-Orient. 
    La proposition, qui remonte à 2002, offre une reconnaissance 
diplomatique d'Israël par les pays arabes en échange d'un accord 
sur la formation d'un Etat palestinien. 
    "L'initiative de paix arabe inclut des éléments positifs qui 
peuvent aider à raviver des négociations constructives avec les 
Palestiniens", a dit Netanyahu. 
    "Nous sommes prêts à négocier avec les Etats arabes des 
révisions à cette initiative de sorte qu'elle reflète les 
changements dramatiques intervenues dans la région depuis 2002 
mais maintienne l'objectif convenu de deux Etats pour deux 
peuples", a-t-il poursuivi. 
    Les négociations israélo-palestiniennes sont gelées depuis 
2014. 
    La semaine dernière, le président égyptien Abdel Fattah al 
Sissi a proposé sa médiation pour trouver une solution au 
conflit israélo-palestinien. 
    Netanyahu s'exprimait après la prise de fonction, dans la 
journée, de l'ultranationaliste Avigdor Lieberman à la tête du 
ministère de la Défense, dont l'entrée au gouvernement a 
provoqué des remous en Israël.   
    La France organisera vendredi une conférence ministérielle 
avec les membres du Quartet (Etats-Unis, Russie, Union 
européenne et Nations unies), de la Ligue arabe, du Conseil de 
sécurité et une vingtaine de pays. 
    Ni Israël ni l'Autorité palestinienne n'ont été conviés à 
cette initiative que le Quai d'Orsay présente comme un moyen de 
"réaffirmer la mobilisation de la communauté internationale en 
faveur de la solution des deux Etats, et d'identifier les moyens 
d'aider Israéliens et Palestiniens à retrouver le chemin de la 
paix".   
 
 (Ori Lewis; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant