Netanyahu accueilli à Londres par 300 manifestants pro-palestiniens

le
0

LONDRES, 9 septembre (Reuters) - Près 300 manifestants pro-palestiniens ont manifesté mercredi leur hostilité à l'encontre du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, brandissant des drapeaux appelant à la libération de la Palestine. Quelques échauffourées sans gravité ont éclaté lorsque les manifestants se sont approchés du 10, Downing Street, la résidence du Premier ministre britannique. Plus de 100.000 personnes ont signé en Grande-Bretagne une pétition en ligne réclamant l'arrestation de Benjamin Netanyahu pour qu'il soit jugé après les combats qui ont opposé l'an dernier Israël au Hamas dans la bande de Gaza. "Nous sommes ici parce que nous estimons que Netanyahu doit payer pour ses crimes de guerre", a déclaré Marion Tehami, une manifestante de 21 ans. "Nous sommes ici pour manifester et pour qu'il sache qu'il n'est pas le bienvenu dans notre pays." Londres a rappelé que les chef d'Etat en visite bénéficient d'une immunité et qu'ils ne peuvent à ce titre être arrêtés. Dans un communiqué publié mardi, le gouvernement déclare: "nous reconnaissons que le conflit à Gaza a eu un prix élevé, toutefois, le Premier ministre a toujours clairement reconnu le droit d'Israël de se défendre de manière proportionnée dans le respect de la loi humanitaire internationale." (Sarah Young,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant