Nétanyahou se dit prêt à des «compromis»

le
0
VIDÉO - Le Congrès américain a acclamé le discours du chef du gouvernement israélien.

«Si le président Abbas dit : "j'accepterai un État juif vivant à côté d'un État palestinien", ces mots changeront l'histoire... Alors il trouvera un partenaire en Israël prêt à de larges compromis», a lancé mardi devant le Congrès américain Benyamin Nétanyahou, lors d'un discours destiné à rallier l'Amérique à la cause d'Israël. La salle était chaleureuse, interrompant l'orateur par des applaudissements nourris. «Nous voulons la paix, nous y avons intérêt... mais la paix ne peut être imposée, elle doit être négociée», a martelé le premier ministre israélien, alors que les Palestiniens, exaspérés par la poursuite des colonies juives en Cisjordanie, ont quitté la table des négociations et sont engagés dans un processus à l'Assemblée générale de l'ONU visant à faire reconnaître leur État. Se disant prêt à des «compromis douloureux», Nétanyahou s'est adressé plusieurs fois à Abbas : «Déchirez votre pacte avec le Ham...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant