Nétanyahou s'oppose à Obama à propos de l'État palestinien

le
0
Au président américain qui plaide pour un État palestinien sur la base des frontières de 1967, le premier ministre israélien, en visite aux États-Unis, se targue d'engagements contraires faits par son allié américain.

Les médias israéliens y voient un défi lancé au premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui doit rencontrer aujourd'hui Barack Obama à la Maison-Blanche. Le président américain a affirmé jeudi, lors d'un discours sur le Moyen-Orient, que les frontières d'Israël et d'un futur État palestinien devaient être fondées sur celles de 1967. C'est-à-dire inclure toute la Cisjordanie, actuellement en partie occupée, la bande de Gaza, et Jérusalem-Est, annexé. Autant de territoires conquis pendant la Guerre des six jours.

Benyamin Nétanyahou a aussitôt réagi par un communiqué diffusé avant son départ pour les États-Unis et dans lequel il exclut un tel projet synonyme de retrait. Il se targue d'engagements américains, faits en 2004, selon lesquels Israël n'aurait pas à se retirer au-delà des «lignes indéfendables de juin 1967». Il fait notamment référence à une lettre en ce sens adressée en 2004 par George W. Bush au premier ministre israélien de l'é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant