Nétanyahou-Merkel: un dîner pour s'expliquer

le
0
Le premier ministre israélien arrive mercredi à Berlin. Sa détermination à poursuivre la colonisation d'un côté, l'abstention de l'Allemagne lors du vote à l'ONU sur la Palestine de l'autre, sont autant de griefs qui mettent à mal une relation privilégiée.

Correspondant à Berlin.

Angela Merkel s'attend à une «discussion franche entre amis» pour son dîner avec le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou. La terminologie utilisée par la chancellerie annonce généralement une explication de texte musclée de la chancelière allemande avec l'un de ses partenaires privilégiés. Le nouveau projet d'implantations israéliennes à Jérusalem Est et en Cisjordanie ainsi que l'abstention de l'Allemagne lors du vote de l'Assemblée générale de l'ONU accordant un statut d'État observateur à la Palestine aux Nations-Unies risquent de rendre le menu plutôt indigeste.

Berlin est sorti de son indéfectible soutien à l'État hébreu, lundi, en se disant «très ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant