Nétanyahou-Lieberman, les dessous d'un mariage

le
0
DÉCRYPTAGE - Le rapprochement entre le Likoud de Nétanyahou et Israël Beitenou de Lieberman pour les législatives du 22 janvier est né, paradoxalement, de la méfiance entre les deux hommes.

Correspondant à Jérusalem

L'alliance électorale entre Nétanyahou et Lieberman, approuvée lundi soir par les délégués du Likoud, est un mariage de raison plus qu'une fusion. Leurs deux partis, le Likoud et Israël Beitenou, feront liste commune aux prochaines élections législatives, prévues le 22 janvier prochain, mais garderont leur propre structure.

Nétanyahou a eu du mal à convaincre le Likoud de la nécessité de cette alliance. «Il est essentiel que le camp national unisse ses forces», a dit le premier ministre au congrès du parti, «c'est pourquoi j'ai demandé à Lieberman de faire campagne avec le Likoud».

D'un strict point de vue mathématique, la fusion des listes n'offre pas d'avantages évidents aux deux partis. Les premiers sondages créditen...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant