Nétanyahou inflexible face à la Turquie

le
0
Le premier ministre israélien ne présentera pas d'excuses à Ankara après le raid meurtrier contre un ferry turc en route pour Gaza l'an dernier. Mais il exprime des regrets pour les pertes en vies humaines.

Israël ne compte toujours pas s'excuser pour le raid meurtrier contre un ferry humanitaire turc en route pour Gaza l'an dernier. «Nous n'avons pas besoin de nous excuser pour avoir agi afin de défendre nos concitoyens, nos enfants et nos villes», a justifié dimanche Benyamin Nétanyahou. «Nous n'avons pas à nous excuser quand nous agissons pour stopper la contrebande d'armes destinées au Hamas, une organisation terroriste qui a déjà tiré 10.000 missiles, roquettes et obus de mortiers contre nos citoyens», a-t-il plaidé le premier ministre israélien, réitérant néanmoins «ses regrets pour les pertes en vies humaines». Neuf Turcs avaient péri lors de l'abordage du navire.

Depuis ce raid le 31 mai 2010, la Turquie avait déjà rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv et assuré que les relations bilatérales ne seraient «plus jamais les mêmes». Les relations avec Israël se sont violemment dégradées depuis la publication jeudi d'un rapport commandité par l'ONU, qui es

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant