Nétanyahou calme les colons israéliens

le
0
Le premier ministre israélien a promis la construction de près de mille logements en Cisjordanie.

Benyamin Nétanyahou est sorti vainqueur d'une épreuve de force avec le lobby des colons et des durs de sa majorité. Mais il a dû donner de sérieux gages pour tenter d'éviter des violences. Dans un premier temps, le premier ministre a fait échouer, mercredi, le vote d'une loi qui aurait permis de légaliser rétroactivement 5 bâtiments abritant 30 familles installées sur un terrain privé palestinien. La Cour suprême avait fixé au 1er juillet la date limite pour la destruction de ces maisons situées dans la colonie de Beit El de Cisjordanie.

Les organisations de colons, ainsi que des députés et ministres de l'aile la plus nationaliste de la coalition, ont mené campagne pour cette loi. Benyamin Nétanyahou, de crainte des réactions internationales, a mis son veto. Les constructions dans les colonies se font officiellement sur des terres domaniales, ou sur des terres acquises légalement auprès de Palestiniens. «Jusqu'à présent, la Knesset n'a jamais voté de loi sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant