Net rebond du tracker Lyxor Russia

le
0

Dans un communiqué officiel, le président de l'Ukraine, Petro O. Poroshenko, a annoncé, mercredi, que Vladimir Poutine avait accepté le principe d'un cessez-le-feu, dans la guerre civile qui a embrasé l'est du pays. Les détails de l'accord n'ont pas encore été révélés et les insurgés pro-russes qui bénéficiaient du soutien militaire de la Russie n'ont pas encore réagi à cette nouvelle. En Europe, sur les marchés financiers, l'information n'est pas passée inaperçue. Signe le plus éloquent d'un espoir d'un cessez-le-feu durable, l'envolée de plus de 5% du tracker Lyxor ETF Russia, coté à Paris, qui se négociait à 27,29 euros, à 12h45. Pour jouer un rebond de la Bourse de Moscou, ce placement indiciel semble tout indiqué. Il a cédé environ 13% depuis le début janvier dernier et 6% depuis un an. Encore faut-il que l'annonce de ce cessez-le-feu, qui est intervenu après une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et le président ukrainien, ne soit pas un armistice sans lendemain, donc un feu de paille pour ce tracker. Attention, cet ETF (Exchange traded fund) ne sera plus éligible au plan d'épargne en actions (PEA) à compter du 17 octobre prochain. À cette date, en effet, une trentaine d'ETF de Lxyor, la filiale de la Société Générale, perdront cette éligibilité au PEA. Leurs porteurs, particuliers, devront eux-mêmes vendre, avant le 17 octobre prochain, l'ETF Russia actuel (code ISIN : FR0010326140)

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant