Nestorovski, comme un air de Super Pippo

le
0
Nestorovski, comme un air de Super Pippo
Nestorovski, comme un air de Super Pippo

Débarqué dans un relatif anonymat en Sicile cet été, le Macédonien Ilija Nestorovski s'est imposé à la pointe de l'attaque de Palerme à coups de buts de crevards, ce qui lui vaut d'être régulièrement comparé à Filippo Inzaghi. La marque d'un joueur de vingt-six ans qui s'est longtemps épanoui loin de la lumière des projecteurs, avant de démontrer sans plus attendre ses qualités en Italie. Dans son style, sobre et sans artifice.

Demandez à un supporter de Palerme de vous parler du début de saison catastrophique de son club et vous aurez probablement droit à un résumé maussade et sans allant des onze premières journées de championnat. Mais parlez-lui d'Ilija Nestorovski, l'attaquant macédonien qui a rejoint les Rosanero cet été et vous verrez sans doute deux-trois étoiles dans ses yeux. Alors oui, Palerme est 19e de Serie A avec seulement six points au compteur. Reste que la cité insulaire n'a pas encore abandonné tout espoir de conserver sa place dans l'élite. L'opération maintien devrait notamment dépendre des performances du nouvel avant-centre du club sicilien, qui s'affirme comme la seule vraie bonne surprise du début de saison palermitain.

Des doutes, puis des buts


Nestorovski arrive pourtant sur la pointe des pieds en Sicile. Le joueur y débarque pour la somme modique de 500 000 euros, avec comme seule référence sa réputation de buteur en série acquise avec la formation croate de l'Inter Zaprešić, avec laquelle il a planté 69 buts en 90 apparitions de 2013 à 2016. "Il n'y a que lui, il faut bien lui faire confiance", écrit ainsi mi-septembre le Corriere dello Sport, qui regrette que la formation palermitaine ait été incapable d'attirer un artilleur plus huppé, à l'image de Marco Borriello, l'une des cibles prioritaires du mercato estival qui a finalement opté pour Cagliari. Puis Nestorovski marque son premier pion en Serie A le 18 septembre. Avant d'inscrire le seul but du match contre l'Atalanta la semaine suivante, offrant à Palerme sa première (et pour l'instant seule) victoire en Serie A cette saison. S'ensuivront trois autres buts et un constat, implacable : Nestorovski a jusqu'ici inscrit cinq des huit réalisations des Rosanero cette saison. Un bilan statistique qui ne doit rien au hasard, mais bien aux caractéristiques atypiques du Macédonien. Car sur le pré, Nestorovski a tout du renard à l'ancienne, un peu grand mais pas trop (1,83 m), un peu lent mais pas trop. Mais ses buts, quasi invariablement des frappes en première intention où il coupe les centres de ses coéquipiers, parlent pour lui. En bref, le Macédonien allie un placement malin, une excellente lecture des trajectoires, une capacité à se faire oublier de la défense adverse et un jeu de tête précis, le tout au service d'une qualité de finition supérieure. À…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant