Nestlé va utiliser 1.000 robots franco-nippons Pepper au Japon pour vendre ses machines à café

le
2
Pepper, petit semi-humanoïde monté sur roulettes avec une tablette tactile en guise de ventre, est capable de donner des explications sur les différents articles de façon interactive en dialoguant quasi naturellement avec les cli
Pepper, petit semi-humanoïde monté sur roulettes avec une tablette tactile en guise de ventre, est capable de donner des explications sur les différents articles de façon interactive en dialoguant quasi naturellement avec les cli

(AFP) - La filiale japonaise du groupe suisse Nestlé a annoncé mercredi qu'elle allait utiliser comme vendeurs de machines à café 1.000 robots Pepper développés par la société française Aldebaran avec sa maison mère japonaise, l'opérateur de télécommunications SoftBank.

"C'est la première fois qu'autant de robots seront utilisés dans des commerces", a assuré Nestlé.

Les "Pepper" en question seront dépêchés à partir de décembre dans les grandes surfaces spécialisées et autres boutiques où sont proposées les machines à café et dosettes Nestlé.

Pepper, petit semi-humanoïde monté sur roulettes avec une tablette tactile en guise de ventre, est capable de donner des explications sur les différents articles de façon interactive en dialoguant quasi naturellement avec les clients.

Il est ainsi censé les conseiller sur les différents articles proposés en fonction de leurs besoins et goûts. De plus, plusieurs Pepper peuvent mutuellement se transmettre ce que chacun a appris, et réagir plus adroitement vis-à-vis de chaque interlocuteur.

Nestlé Japan table aussi sur le côté ludique de Pepper, qui ne manque pas d'humour et devrait s'ingénier à interpeller le chaland pour l'attirer jusqu'au coin machines à café des magasins d'électroménager.

Pepper, qui s'appuie sur l'intelligence artificielle déportée en réseau, a été conçu par Aldebaran dont Softbank a pris le contrôle avant de créer une filiale dédiée aux robots appelée SoftBank Robotics, ce afin notamment de faire évoluer Pepper et de lui trouver des emplois.

Plusieurs Pepper officient déjà depuis quelques mois dans des boutiques SoftBank à Tokyo et le groupe du milliardaire Masayoshi Son, qui n'en finit pas de faire l'éloge de cette créature, prévoit de la vendre au grand public à partir de février prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M362321 le vendredi 31 oct 2014 à 17:28

    C'est mon robot qui boit le café

  • khmane08 le mercredi 29 oct 2014 à 20:43

    j'enverrai mon robot pour payer