Nestlé prudent pour 2012 après avoir battu le consensus

le
1
LES RÉSULTATS DE NESTLÉ MEILLEURS QU'ATTENDU EN 2011
LES RÉSULTATS DE NESTLÉ MEILLEURS QU'ATTENDU EN 2011

ZURICH (Reuters) - Nestlé s'est déclaré jeudi prudemment confiant pour 2012 après avoir publié des résultats annuels meilleurs que prévu pour 2011 et annoncé une hausse de son dividende.

"Cette année ne fut pas facile et nous ne prévoyons pas que 2012 le soit davantage", a averti l'administrateur délégué Paul Bulcke, cité dans le communiqué, le groupe évoquant un contexte économique caractérisé par des incertitudes et la persistance de la volatilité.

Le géant suisse de l'alimentation vise pour cette année une croissance organique entre 5% et 6% ainsi qu'une amélioration de sa marge opérationnelle courante et de son bénéfice courant par action à taux de change constants.

"Les prévisions sont relativement optimistes, compte tenu de l'environnement", souligne Jean-Philippe Bertschy à la banque Vontobel.

Andrew Wood, analyste chez Bernstein, partage cet avis. "Toutefois, nous nous montrons prudents pour les ventes en ce début d'année", a-t-il indiqué dans une note de recherche.

Unilever, l'un des principaux concurrents de Nestlé, a mis en garde au début du mois contre les risques potentiels de l'année 2012.

En 2011, Nestlé a vu sa croissance organique s'améliorer à 7,5%, contre 6% l'année précédente, mais la croissance interne réelle (Real Internal Growth-RIG), l'indicateur le plus suivi par les investisseurs, a reculé à 3,9%, contre 4,4% en 2010.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient toutefois des taux de croissance inférieurs, à 7,1% et 3,7% respectivement.

Le chiffre d'affaires a reculé de 4,8% par rapport à 2010, à 83,6 milliards de francs suisses (69,3 milliards d'euros), conformément aux attentes des marchés.

Le numéro un mondial du secteur précise qu'en ajoutant ses dernières acquisitions en Chine, Hsu Fu Chi et Yinlu, les marchés émergents représentent désormais 41% de ses ventes.

2012 NE SERA PAS FACILE

Le bénéfice net annuel, à 9,5 milliards de francs suisses, est légèrement supérieur aux 9,32 milliards anticipés par les analystes.

Le résultat opérationnel courant s'est établi à 12,5 milliards alors que les marchés tablaient sur 12,44 milliards et la marge s'est améliorée de 60 points de base à 15% (+90 points à taux de change constants).

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 1,95 franc par action au titre de l'exercice écoulé, contre 1,85 franc pour l'année précédente.

Pour l'année en cours, Nestlé anticipe une croissance organique entre 5% et 6%, ainsi qu'une amélioration de la marge opérationnelle courante et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants.

Son rival français Danone a dit la veille aborder 2012 avec confiance après avoir atteint l'an dernier ses objectifs de croissance, grâce à de bonnes performances dans les pays émergents où le groupe réalise aujourd'hui plus de la moitié de ses ventes.

L'action Nestlé gagnait 1,65% à 55,35 euros sur le marché suisse vers 11h20 GMT alors que l'indice Stoxx européen de l'alimentation et des boissons progressait de 0,43%.

Pascal Schmuck, édité par Nathalie Olof-Ors et Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 le jeudi 16 fév 2012 à 10:16

    N'est plus côtée à Paris, dommage, cà fait + de frais, mais en CHF: une bonne diversification à l'heure actuelle!