Nestlé et Danone contraints de fermer des usines en Chine

le
0
Ils souffrent de la concurrence d'industriels locaux sur des glaces et yaourts milieu de gamme.

Prometteuse terre de conquête, la Chine oblige parfois les géants des biens de consommation à de piteux replis. Nestlé, le leader mondial de l'agroalimentaire, a décidé lundi la fermeture d'un de ses sites de production de crèmes glacées dans l'est du pays. Danone a lui suspendu la semaine passée les opérations de l'une de ses deux usines de fabrication de yaourts en Chine.

«Les sociétés étrangères qui fabriquent ce genre de produits en Chine n'ont pas d'avantage compétitif», assure Ma Wenfeng, analyste chez Beijing Orient Agribusiness Consultant. Les industriels locaux obtiennent de plus en plus souvent la préférence des consommateurs du pays qui, à produit équivalent, privilégient les marques chinoises reconnues. Pour ne rien arranger, les industriels Sanyuan, Yili et Mengniu fournissent des produits laitiers similaires et moins chers que ceux de Danone et Nestlé.

«Nestlé China Ltd ferme une usine de crèmes glacées dans l'est de la Chine et arrête ses ventes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant