Nestlé défend ses nouilles indiennes, tests à l'appui

le
0

ZURICH, 12 août (Reuters) - Peter Brabeck, le président de Nestlé NESN.VX , a pris la défense mercredi des nouilles instantanées de la marque Maggi mises en cause dans une affaire de sécurité alimentaire en Inde et qui valent au géant agro-alimentaire suisse d'être poursuivi par le gouvernement de New Delhi. Les autorités indiennes ont obligé Nestlé à brûler 29.000 tonnes de produits alimentaires soupçonnés de contenir une quantité excessive de plomb mais ces allégations ne sont pas fondées, a-t-il dit au journal suisse Handelszeitung. "Des laboratoires aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie et à Singapour n'ont rien trouvé de nuisible dans les nouilles. Nos produits sont sains pour le consommateur", Il ajoute que l'affaire indienne "n'est pas bénigne et ne doit pas être sous-estimée". Le gouvernement indien a porté plainte contre la filiale indienne de Nestlé NEST.NS , réclamant 6,4 milliards de roupies (88,2 millions d'euros) de dommages et intérêts pour le compte de consommateurs. Nestlé avait annoncé en juin un rappel de ses produits tout en assurant déjà que ses nouilles ne posaient aucun problème de sécurité alimentaire. [ID:nL5N0YR0UI (Michael Shields, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant