Nestlé confirme ses objectifs grâce aux marchés émergents

le
0

* Bénéfice net du premier semestre inférieur aux attentes * Rythme de croissance organique plus marqué que prévu * Le titre vu en hausse de 1,5% (Actualisé avec détails) ZURICH, 7 août (Reuters) - Nestlé NESN.VX a confirmé jeudi ses objectifs annuels à la faveur d'une reprise de la croissance des ventes dans les pays émergents au cours du deuxième trimestre et le géant agro-alimentaire suisse a également annoncé un programme de rachat de titres de huit milliards de francs (6,6 milliards d'euros). Le bénéfice net du propriétaire de marques allant de KitKat à Nescafé, est ressorti à 4,6 milliards de francs suisses (3,8 milliards d'euros) au premier semestre, en deçà d'un consensus le donnant à 5,01 milliards, un franc suisse fort ayant obéré ce résultat. La croissance du chiffre d'affaires, ajustée des effets de change et des acquisitions, a en revanche été supérieure aux attentes avec un ryhtme de 4,7% au premier semestre contre 4,1% un an auparavant, 4,2% au premier trimestre et un consensus de 4,5%. En francs suisses, le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 4,8%, à 42,98 milliards. Des premières indications d'avant-Bourse suggèrent une hausse de 1,5% du titre Nestlé à l'ouverture de la Bourse de Zurich. Le 24 juillet, Unilever ULVR.L UNC.AS avait fait état d'un chiffre d'affaires inférieur au consensus au deuxième trimestre, évoquant un ralentissement des marchés émergents et un malaise persistant dans les économies développées. ID:nL6N0PZ268 Et Danone DANO.PA , l'autre grand concurrent européen de Nestlé, avait annoncé quatre jours plus tard un premier semestre pénalisé par les produits laitiers en Europe et la nutrition infantile en Asie, tout en confirmant cependant ses objectifs annuels. ID:nL6N0Q012Z L'annonce du programme de rachat de huit millliards de francs intervient six mois après que Nestlé a cédé 8% de capital de L'Oréal OREP.PA à la famille Bettencourt pour 6,5 milliards d'euros. ID:nL5N0LG16G La croissance des ventes dans les pays émergents, qui représentent 44% des ventes totales de Nestlé, s'est établie à 9,7% au premier semestre, contre 8,2% il y a un an et 8,5% sur le seul premier trimestre. Dans les Amériques, premier marché du groupe, les ventes ont augmenté de 4,9%, contre +5,0% il y a un an. La croissance en Europe a accéléré à 1,4% mais les prix continuent d'y baisser. La marge opérationnelle s'est légèrement détériorée, revenant à 15,0% sur les six premiers mois de l'année, contre 15,1% il y a un an et 15,2% sur l'ensemble de 2013. Ceci s'explique notamment par une hausse des coûts de production. Nestlé table toujours pour 2014 sur une croissance organique de quelque 5%, le deuxième semestre devant consolider cet objectif. Le groupe avait commencé l'année au ralenti, la rigueur de l'hiver ayant pesé sur la demande aux Etats-Unis, pays qui représente 25% des ventes de Nestlé, au cours des premiers mois de l'année. (Silke Koltrowitz, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant