Nestlé: avec Ulf Schneider, Goldman Sachs passe à l'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Goldman Sachs a relevé l'achat son opinion sur l'action du géant agroalimentaire suisse Nestlé, à laquelle il assigne un objectif de cours à 12 mois de 90 francs. Les analystes parient sur le futur nouveau patron du groupe, Ulf Mark Schneider, qui après une belle réussite chez Fresenius, se prépare à prendre les rênes du groupe l'année prochaine.

A la Bourse de Zurich, l'action Nestlé prend 0,7% à 77,7 francs suisses, soit davantage que l'indice SMI (+ 0,2%).

Les analystes rappellent que pour la première fois depuis 1922, la direction générale de Nestlé sera confiée à une personne recrutée à l'extérieur du groupe. 'Ce qui suggère que Nestlé est à la croisée des chemins'.

Certes, la faiblesse relative de la croissance organique du groupe et la perte de parts de marché est toujours d'actualité à court terme. 'Toutefois, nous estimons que la nouvelle direction aura la capacité d'augmenter significativement le retour à l'actionnaire grâce à l'amélioration des marges et à la refonte du portefeuille de marques du groupe', pronostique Goldman Sachs. Par exemple en “sortant” des créneaux les moins porteurs et en réalisant des acquisitions dans les secteurs de croissance.

Bref, selon Goldman Sachs, l'arrivée de M. Schneider pourrait porter la capitalisation de Nestlé de 240 milliards de francs, son niveau actuel, à 300 milliards.

Et ce n'est peut-être pas tout : dans le meilleur des cas, le bénéfice par action de Nestlé, soit 3,23 francs par action en 2015, pourrait selon Goldman Sachs s'envoler jusqu'à 5,39 francs en 2020 , année où la croissance organique pourrait renouer avec la fourchette historique des 5 à 6%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant