Nespresso passe à l'offensive dans les cafés et les bureaux

le
0
En France, une tasse de café sur trois est bue hors du domicile.

Une machine à café dotée d'une carte SIM permettant au service client de détecter à distance dysfonctionnements et ruptures de stock. C'est l'Aguila, la dernière innovation de Nespresso, vendue 10.000 euros aux patrons de bars, hôtels et restaurants. D'une capacité de 300 tasses par heure, elle sert aussi bien expresso, café glacé que cappuccino, sans oublier la mousse de lait. Ce concurrent du percolateur ne fonctionne qu'avec des dosettes Nespresso, vendues de 32 à 40 centimes pièce.

«Nous voulons accélérer notre développement sur le marché du café pris hors de la maison, qui représente 30 % des tasses consommées en France, assure Arnaud Deschamps, directeur général de Nespresso France. Nous souhaitons accompagner le consommateur dans tous les moments de sa vie, au bureau, à l'hôtel, au restaurant ou dans l'avion.» Nespresso vient aussi de sortir la machine Zenius, vendue 299 euros aux petites et grandes entreprises, destinée à concurrencer les distribut

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant