Népal-TSF se mobilise pour les liaisons télécoms

le
0

BORDEAUX, 27 avril (Reuters) - Télécoms sans frontières (TSF) se mobilise pour déployer des moyens de télécommunications au Népal, où 80% des réseaux seraient perturbés en dehors de la capitale Katmandou à la suite du séisme meurtrier qui a ravagé le pays samedi. Un volontaire népalais de l'organisation humanitaire devrait être rejoint rapidement sur place par quatre personnes, deux venues de Pau (Pyrénées-Atlantiques), où elle à son siège, et deux autres du siège Asie-Pacifique situé à Bangkok. "Ces quatre personnes sont en partance vers le Népal depuis l'aéroport de Bangkok où un vol direct vers Katmandou vient d'être programmé", a indiqué lundi à Reuters le responsable des urgences au siège de TSF, Clément Bruguera. Ils emmènent quatre modems satellitaires haut débit portables, 10 téléphones satellitaires et tout l'équipement nécessaire (scanners, routeurs wi-fi, imprimantes, câblages.). "Il s'agit d'un premier départ. En fonction des besoins constatés on pourra déployer d'autres moyens", a précisé TSF. L'objectif de ce premier déploiement est d'offrir rapidement aux populations des appels téléphoniques gratuits et de fournir aux organisations humanitaires des connexions satellites. Si les réseaux téléphoniques de la capitale népalaise ont été peu touchés, les besoins en terme de télécommunications dans les zones hors Katmandou est difficile à évaluer, selon TSF qui évoque 80% des réseaux affectés notamment en raison du manque d'électricité pour alimenter les relais. "Des relais fonctionnent sur des générateurs diesel mais ils commencent à tomber en panne. C'est là qu'on va offrir des moyens", a indiqué Clément Bruguera. TSF est depuis 2006 "Premier Intervenant" du Cluster en télécoms d'urgence des Nations Unies et partenaire du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA). En 17 ans d'existence, TSF, qui est également membre du groupe de travail des Nations Unies sur les télécommunications d'urgence (WGET), est intervenu dans plus de 60 pays au bénéfice des populations et en appui de plus de 800 organisations humanitaires ( (Claude Canellas, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant