Népal-Bilan de 6.100 morts, 2 mds $ nécessaires pour reconstruire

le
0

par Rupam Jain Nair et Gopal Sharma KATMANDOU, 1er mai (Reuters) - Le dernier bilan du séisme au Népal faisait état vendredi de 6.134 morts et d'environ 13.900 blessés, a déclaré un responsable du ministère de l'Intérieur à Katmandou. La question des corps de victimes que l'on continue de retrouver six jours après la secousse de magnitude 7,9 de samedi dernier devient un problème de plus en plus préoccupant pour les autorités, qui ont ordonné leur incinération immédiate. "Les morgues fonctionnent au-delà de leurs capacités et nous avons reçu des consignes pour incinérer les corps sans attendre, lorsqu'ils sont dégagés des décombres", a déclaré Raman Lal, un responsable d'une force d'auxiliaires indiens travaillant en coordination avec les forces népalaises. L'aide commence lentement à parvenir aux villes et villages nichés dans les montagnes. Nombre de Népalais dorment toujours à la belle étoile depuis le tremblement de terre de samedi dernier. Selon les Nations unies, 600.000 maisons ont été détruites ou endommagées. Le Népal va avoir besoin d'au moins deux milliards de dollars pour reconstruire habitations, hôpitaux, bâtiments administratifs et historiques, a déclaré le ministre des Finances, Ram Sharan Mahat, qui a appelé à l'aide les donateurs internationaux. "C'est juste une estimation de base et il faudra du temps pour évaluer l'ampleur des dégâts et calculer le coût de la reconstruction", a dit le ministre à Reuters. Un responsable du ministère de l'Intérieur, Laxmi Prasad Dhakal, a déclaré que, même si le grand séisme de 1934, qui avait fait 8.500 morts, s'était avéré plus puissant, il y avait alors moins d'habitants dans la vallée de Katmandou. "L'ampleur de la reconstruction est sans précédent", a dit Dhakal. "Nous n'avons même pas pu évaluer encore les dégâts dans les zones isolées, qui ont été complètement dévastées." Selon les Nations unies, huit millions d'habitants, sur les 28 millions que compte le pays, sont touchés à des degrés divers par le séisme, et au moins deux millions de personnes auront besoin de tentes, d'eau potable, de vivres et de médicaments au cours des trois mois à venir. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant