Neovacs : un échec fracassant qui met la société en péril

le
0
Après l'échec de TNF kinoïde, Noevacs doit se rabattre sur le second produit du portefeuille, IFN kinoïde. (© Neovacs)
Après l'échec de TNF kinoïde, Noevacs doit se rabattre sur le second produit du portefeuille, IFN kinoïde. (© Neovacs)

(lerevenu.com) - ISIN:FR0004032746 :ISIN L'essai clinique mené avec TNF kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde, a échoué. Le verdict est sans appel : le titre perd 50% en séance après cette annonce.

Neovacs jouait son va-tout avec cette étude, la seule actuellement en cours. TNF kinoïde essuie son second échec, après une tentative ratée de développement dans la maladie de Crohn, en 2012. Les dirigeants n'ont plus qu'à se rabattre sur le second produit du portefeuille, IFN kinoïde, qui a fait l'objet de développement clinique dans le lupus, une maladie auto-immune. Celui va reprendre : un essai clinique intermédiaire (phase IIb) devrait démarrer mi-2015.

Bloc "A lire aussi"

Si la société peut s'offrir une seconde chance, alors que sa trésorerie était inférieure à 3 millions d'euros fin juin, c'est parce qu'elle a contracté fin novembre une ligne de financement en fonds propres de 20 millions d'euros, auprès d'un intermédiaire financier (a priori sans avoir connaissance des résultats de TNF). Mais chaque «tirage» sur cette ligne entrainera une emission d'actions nouvelles et une dilution pour l'actionnaire.

La chute du cours est justifiée par la dépréciation de la valeur de TNF. La dilution empêchera son rebond.

Vendez.

Les cours de Neovacs

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant