NEOVACS obtient l'accord des autorités de santé sud-coréenne pour son étude de Phase IIb en Lupus

le
0

(AOF) - Neovacs, spécialiste de l'immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé que les autorités de santé sud-coréenne, approuve la demande d'Investigational New Drug (IND), pour son deuxième vaccin thérapeutique IFNalpha Kinoïde, actuellement en étude de Phase IIb en Lupus (maladie auto-immune).

Pour rappel, Néovacs a conclu en fin d'année dernière un partenariat avec le groupe Coréen Chong Kun Dang Pharmaceutical (CKD), leader en Corée dans les traitements immunosuppresseurs. Ce pays est le seul de l'OCDE où le Lupus remplit les conditions requises pour obtenir le statut de maladie Orpheline.

Ainsi dans le cadre de cet accord, Néovacs à l'intention de déposer en Corée du Sud un dossier " Orphan Drug Designation ". En cas de succès de l'étude de Phase IIb, la demande d'enregistrement du produit auprès des autorités de santé et une mise sur le marché coréen, pourraient en conséquence être entrepris sans la nécessité de réaliser préalablement une étude de Phase III.

Au vu de ces éléments, l'obtention de cette IND était une étape stratégique importante pour Néovacs et CKD, en vue du lancement souhaité de l'IFNalpha Kinoïde sur le marché coréen.

L'étude de Phase IIb en cours, randomisée versus placebo, portant sur 166 patients, inclut à ce jour plus de 100 centres d'investigations dans le monde, dont 5 en Corée du Sud.

Les résultats de cette étude sont attendus pour l'été 2017.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant