Neopost : peu de potentiel à court terme

le
0
Une machine à affranchir Neopost. (© Neopost)
Une machine à affranchir Neopost. (© Neopost)

Le spécialiste de la gestion du courrier continue d'enchaîner les publications financières décevantes, et son cours recule de 17% en six mois. Sa marge opérationnelle courante hors acquisitions est ressortie à 22% en 2014, contre 24% en 2013, un niveau en ligne avec les attentes. Mais le résultat net a fondu de 18,4% à 133,9 millions d'euros, en raison d'éléments non récurrents: restructuration, frais financiers, coûts liés aux acquisitions...

La montée en puissance des diversifications continuera de peser sur la rentabilité : les dirigeants attendent une marge opérationnelle courante entre 19,5 et 20,5% cette année.

Bloc "A lire aussi"

Le dividende, point fort de Neopost, est maintenu à 3,9 euros par titre, après l'acompte de janvier, le solde de 2,10 euros sera versé en août. Le groupe a toutefois prévenu que ce montant pourrait être temporairement réduit à l'avenir en cas de nouvelles acquisitions.

Nous passons à vendre sur Neopost avec un objectif ramené à 48 euros.

 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant