Neopost ne voit pas le bout du tunnel

le
0
Une machine à affranchir Neopost. (© Neopost)
Une machine à affranchir Neopost. (© Neopost)

Le chiffre d’affaires du premier trimestre ressort à  273 millions d’euros, en repli de 4,7%. Les analystes attendaient en moyenne 277,5 millions. A périmètre et taux de changes constants, les ventes reculent de 2,8%. Une tendance médiocre qui s’inscrit dans le prolongement de 2015 : -1,8% pour l’ensemble de l’exercice écoulé et -3,5% pour le seul quatrième trimestre.

Les activités historiques de traitement du courrier restent sous pression. Le pôle Mail Solutions accuse sur le trimestre un repli de ses ventes de 5% hors effets de change. Les ventes d’équipements résistent en Amérique du Nord, mais souffrent particulièrement en Europe et dans le reste du monde.

Les activités de diversification (logiciels de gestion de la communication client et de la qualité des données, solutions logistiques, solutions de finition de documents et solutions graphiques) poursuivent leur montée en puissance, avec un chiffre d’affaires, en hausse de 6,7% (hors change) au premier trimestre. Elles pèsent désormais 23,4% des facturations de Neopost, au lieu de 21,6% sur les trois premiers mois de 2015.

Les réductions de coûts se poursuivent

Neopost poursuit activement son programme de réduction des coûts, avec des initiatives concernant notamment les activités de recherche & développement, de production, la distribution et la politique commerciale ainsi que la mise en place de services partagés. L’objectif

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant