NEOPOST : le chiffre d'affaires trimestriel en repli

le
0

(AOF) - Neopost, deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 279 millions d'euros pour le 3ème trimestre de l'exercice 2016 (clos le 31 octobre 2016), en baisse de 1,5%. Compte tenu d'un effet de change négatif de 1,1% et d'un effet périmètre positif de 1,7%, la croissance organique s'établit à -2,1%, reflétant un ralentissement du repli de la division SME Solutions et une poursuite de la croissance organique des divisions Communication & Shipping Solutions Dedicated Units.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires atteint 836 millions d'euros, soit une baisse de -3,9% par rapport à la même période de l'exercice 2015. Compte tenu d'un effet de change négatif de -1,7% et d'un effet de périmètre positif de +0,7%, la croissance organique s'établit à -2,9%.

Denis Thiery, PDG de Neopost, a déclaré : " Nous enregistrons notre meilleure performance trimestrielle depuis un an grâce au ralentissement de la décroissance de notre division SME Solutions. Cependant, le marché de l'équipement des salles de courrier (Mail Solutions) reste très difficile. Par ailleurs, nous nous réjouissons de la croissance sous-jacente de nos activités Communication & Shipping Solutions que cela soit au sein de la division SME Solutions ou de nos divisions Enterprise Digital Solutions et Neopost Shipping. L'intégration d'icon Systemhaus se déroule comme attendu. Au total notre transformation se poursuit et la part de l'ensemble des activités Communication & Shipping Solutions représente ce trimestre près de 27% de notre chiffre d'affaires. En parallèle, nous poursuivons nos efforts sur le contrôle de notre base de coûts dans notre division SME Solutions. Tout ceci conforte nos ambitions pour le Groupe à moyen-terme. "

Neopost a réitéré ses objectifs à moyen terme, rappelant qu'il est engagé dans une stratégie de transformation. Cette stratégie permettra au groupe de renouer avec une croissance organique de son chiffre d'affaires à moyen terme. Elle permettra également de maintenir un niveau de marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, supérieur à 18% tout au long de cette période de transformation pour viser à terme une marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, supérieure à 20%.

Neopost entend par ailleurs préserver un niveau de flux de trésorerie suffisant pour soutenir son développement, respecter ses engagements en matière de distribution de dividende et maintenir une structure de bilan solide.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant