Nemmouche voulait-il commettre un attentat à Paris ?

le
1
Mehdi Nemmouche.
Mehdi Nemmouche.

Mehdi Nemmouche, le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, se vantait de vouloir perpétrer un attentat le 14 Juillet à Paris devant les journalistes français qu'il a vus pendant leur détention en Syrie, affirme dimanche soir Libération. Dans son édition à paraître lundi, le quotidien dit s'appuyer sur "plusieurs sources" ayant eu accès aux procès-verbaux d'audition de Didier François, Nicolas Hénin, Pierre Torrès et Édouard Elias, otages en Syrie et qui ont été confrontés à Nemmouche entre juillet et décembre 2013 alors qu'ils étaient otages. Selon eux, "l'objectif de Nemmouche était de commettre un attentat à Paris pendant le défilé du 14 Juillet", croit savoir Libération.

Lundi, en milieu de matinée, le parquet de Paris a toutefois démenti cette information, affirmant qu'il n'existait "aucun acte d'enquête mentionnant un projet d'attentat en France de Nemmouche".

Sécurité "considérablement renforcée"

Cependant, devant les otages français en Syrie, le djihadiste, par ailleurs geôlier tortionnaire, selon le témoignage de Nicolas Hénin, affirmait qu'il voulait commettre une attaque "à la Merah puissance cinq" "sur les Champs-Élysées", poursuit le quotidien. "Je vais faire cinq fois Merah au défilé du 14 Juillet", a-t-il dit, relate Libération. Mohammed Merah, un jeune Toulousain, avait été tué par la police en mars 2012 après avoir mené plusieurs expéditions à scooter au cours desquelles il avait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le lundi 8 sept 2014 à 10:49

    Nemouche c'est comme merah et comme les autres, des faux français qui font honte aux français! Imaginez quand on passe une frontière et que les actes de ces faux français sont connus dans le monde entier... croyez-vous que l'on soit bien vu! La nationalité française est bradée depuis le miterrand et voilà le résultat. Il est tant que la constitution soit revue.