Nelson Mandela : prisonnier durant 27 ans, président pendant 5 ans

le
0
Nelson Mandela : prisonnier durant 27 ans, président pendant 5 ans
Nelson Mandela : prisonnier durant 27 ans, président pendant 5 ans

Nelson Mandela, dont la haute silhouette (1,95 m) s'était courbée, le visage émacié, était très fatigué lorsque il a fêté ses 94 ans, le 18 juillet 2012. Les mythes ne sont pas éternels : incarnation de la non-violence à l'échelle de la planète, le héros de la lutte contre l'apartheid, premier président noir de l'Afrique du Sud, s'est éteint, plongeant le pays, qu'il avait su réconcilier au-delà des races, dans un immense chagrin.

Le fils de sang royal

Incroyable destin que celui de ce fils de sang royal, né sur les bords de la rivière Mbashe, et dont le premier prénom, Rolihlahla, signifie « celui qui pose des problèmes ». Son père, chef du minuscule village de Mvezo, dans le Transkei, est contraint à l'exil par les autorités blanches. Le petit garçon, qui garde le bétail, est le premier de sa famille à fréquenter l'école, où son institutrice le rebaptise Nelson.

VIDEO. Qunu, village natal de Nelson Mandela en Afrique du Sud

La découverte du nationalisme africain

Orphelin à 9 ans, adopté par le régent du « royaume », il poursuit ses études dans une mission méthodiste, où il excelle à la boxe et à la course à pied, et rejoint l'université de Fort Hare, la seule qui accepte des Noirs. C'est là qu'il découvre le nationalisme africain et la non-violence prêchée par le mahatma Gandhi. Fuyant un mariage arrangé, il gagne Johannesburg, travaille dans une mine puis dans un cabinet d'avocats, termine par correspondance sa licence en droit. C'est là qu'il découvre les townships, ces bidonvilles où s'entassent ses frères noirs.

VIDEO. Au coeur de Soweto, retour sur la jeunesse de Mandela

La mise en place de l'apartheid

En 1944, il se marie avec Evelyn, et rejoint le Congrès national africain (ANC), champion de la lutte contre les discriminations raciales. Quatre ans plus tard, la victoire du Parti national, celui des Afrikaners, conduit à la mise en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant