Neil Young marri de voir sa chanson récupérée par Donald Trump

le , mis à jour à 06:36
0

LOS ANGELES, 17 juin (Reuters) - Le chanteur de rock canadien Neil Young a critiqué le magnat de l'immobilier américain Donald Trump pour avoir utilisé sa chanson "Rockin' In The Free World" mardi pour se lancer dans la course à l'élection présidentielle de 2016. "Donald Trump n'avait pas l'autorisation d'utiliser 'Rockin' In The Free World' pour l'annonce de sa candidature présidentielle", a déclaré Neil Young dans un communiqué. Le chanteur rappelle qu'il soutient le sénateur du Vermont Bernie Sanders, défenseur affiché de politiques orientées à gauche qui brigue l'investiture démocrate. Une porte-parole de l'équipe de campagne de Donald Trump a déclaré que l'équipe du milliardaire avait payé son droit de diffuser l'enregistrement du Canadien via un accord de licence avec la Société américaine des compositeurs, des auteurs et éditeurs. "Quoi qu'il en soit, nous ne l'utiliserons plus. Il y a des quantités de chansons que l'on peut choisir", déclare l'équipe de Donald Trump dans un communiqué. "Malgré des opinions politiques divergentes avec Neil, M. Trump aime beaucoup Neil." (Alex Dobuzinskis; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant