Neige-verglas : 4000 foyers encore privés d'électricité en Rhône-Alpes

le
0
Neige-verglas : 4000 foyers encore privés d'électricité en Rhône-Alpes
Neige-verglas : 4000 foyers encore privés d'électricité en Rhône-Alpes

Météo France a levé mardi matin la vigilance orange pour l'Ardèche, l'Isère et la Drôme, après un épisode neigeux qui a provoqué des coupures d'électricité dans 15000 foyers de la région Rhône-Alpes.

Accompagnées de verglas, les chutes de neige de la nuit s'étaient prolongées en faiblissant en début de matinée, notamment en moyenne vallée du Rhône, sans affecter la région lyonnaise. Ces intempéries, observées au-dessus de 250 mètres, concernaient également la Savoie et la Haute-Savoie. 

Encore 4000 foyers privés d'électricité. Quelque 15.000 foyers de la région Rhône-Alpes ont été privés d'électricité dans la nuit de lundi à mardi. Ils étaient encore 8000 en milieu de matinée, moitié moins en début d'après-midi, selon ERDF, interrogé par Leparisien.fr : «4000 clients sont encore coupés et en voie de réalimentation. La situation est en train de s'améliorer. Les équipes sont en train de réalimenter les clients qui sont toujours privés d'électricité». L'Isère a connu un pic de 4000 foyers privés de courant à 5 heures, selon ERDF cité par «Le Dauphiné Libéré». Un millier de foyers ont été privés autour d'Aix-les-Bains (Savoie) cette nuit et 600 clients impactés par des ruptures d'alimentation électriques en Haute-Savoie, selon le quotidien régional. Au moins 278 foyers ont été privés d'électricité dans la Drôme et 779 en Ardèche, selon des décomptes officiels communiqués vers 5h30. 

Ramassage scolaire perturbé en Ardèche et dans la Drôme. Le ramassage scolaire était perturbé dans la matinée en Ardèche, selon France Bleu Drôme-Ardèche. La préfecture a appelé à la vigilance des parents : «Les transports scolaires seront maintenus aujourd'hui. Cependant, en fonction des conditions météorologiques locales, certaines lignes pourraient être coupées ou non assurées. Il est donc demandé aux parents : d'être vigilants dans les déplacements ; de ne pas laisser les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant