Neige et verglas : nuit blanche pour des milliers de personnes en Savoie

le
1
Neige et verglas : nuit blanche pour des milliers de personnes en Savoie
Neige et verglas : nuit blanche pour des milliers de personnes en Savoie

Les premières chutes de neige significatives sur toute la façade Est de la France ont entraîné samedi des conditions de circulation difficiles dans les 19 départements placées en vigilance orange «neige et verglas» et notamment sur la route des stations de ski. Un plan d'hébergement d'urgence pour les automobilistes coincés par la neige a ainsi été mis en place samedi dans 12 communes de Savoie. Dans l'Isère, la neige a déjà provoqué un accident mortel, un homme de 27 ans ayant été tué quand sa voiture a glissé, vers midi, dans un ravin du massif de Belledonne.

>>>Revivez le déroulé de la soirée du 27 décembre

22h45. Quelque 8 000 lits occupés en Savoie Environ 80% des 10 000 places d'hébergement sont occupées, selon la préfecture de ce département.

22h40. La nuit dans la voiture. De nombreux automobilistes s'attendent à passer la nuit dans leur voiture car le réseau routier est encore saturé.

22h30. Des centres d'hébergement d'urgence dans les Hautes-Alpes. La préfecture de ce département a ouvert plusieurs centaines de lits, notamment à Gap ou Briançon.

22h20. «On dort dans le hall d'une banque à Bourg-Saint-Maurice». C'est ce qu'explique Flavie, que nous avons jointe par téléphone. Partie en vacances de ski avec sept amis âgés de 22 ans à 30 ans et un enfant de 12 ans, elle devait se rendre à Tignes. Mais vers 16h30, le train s'est arrêté en gare de Bourg-Saint-Maurice et n'est plus reparti, en raison des intempéries. «A la mairie, on nous a dit qu'il n'y avait rien pour nous». «On ne nous a proposé ni eau ni nourriture», poursuit-elle. Le groupe a fini par s'installer à l'intérieur d'une banque, dans la partie libre-service des distributeurs de billets. Un abri de fortune, très prisé samedi soir dans la commune savoyarde...

«On est rodé à ce genre de difficultés», avait pourtant expliqué auparavant à l'AFP, Michel Giraudy le maire de cette commune qui peut offrir 1.000 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 27 déc 2014 à 20:01

    Tu parles d'un scoop...tjrs 10 métros de retard...