Neige et verglas : 16 départements en alerte orange dans le sud

le
0
Neige et verglas : 16 départements en alerte orange dans le sud
Neige et verglas : 16 départements en alerte orange dans le sud

L'alerte orange «neige-verglas» est lancée par Météo France pour au moins 24 heures dans les cinq départements de la chaîne pyrénéenne ainsi que dans les Landes, le Gers, le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, le Tarn, et plus à l'est dans l'Aude, l'Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Le Var est ajouté à la liste de ces 15 départements et sera concerné par la neige essentiellement dans la nuit de mardi à mercredi, annonce Météo France mardi dans son bulletin de 6 heures.

La neige a commencé à tomber mardi matin à Toulouse et dans le Sud-Ouest de la France. La circulation des bus a été suspendue peu après 8 heures dans toute l'agglomération toulousaine, couverte de neige, où les métros et tramways circulaient normalement, selon le gestionnaire du réseau Tisséo.

Premiers flocons sur #Toulouse #neige pic.twitter.com/nMK8Qk4FGq-- Stephane Thepot (@canardumidi) 3 Février 2015

Les terrains d'entraînement du Stadium ont revêtu leur manteau blanc ce matin!

#Neige #Toulouse pic.twitter.com/LhfR7GgiCe-- Toulouse FC Officiel (@ToulouseFC) 3 Février 2015

Aucun bus ne circule également ce mardi matin à Pau précise sur Twitter le journal La République des Pyrénées.

Nous vous rappelons qu'aucun bus ne circule ce matin à #Pau et son agglo. #Neige http://t.co/5J0XDL24nn pic.twitter.com/5eRBe1corn-- La Rép des Pyrénées (@LaRepDpyrenees) 3 Février 2015

Les premiers flocons sont également tombés tôt mardi en Aquitaine et près des Pyrénées puis sur les hauteurs de l'Aude et du Tarn. Cet épisode neigeux devait ensuite gagner le Roussillon, le Languedoc, à la mi-journée la basse vallée du Rhône, puis la Provence et, enfin, la Côte d'Azur dans la soirée. Les hauteurs de neige attendues en plaine sont autour de 2 à 5 cm, localement 10 à 15 cm, notamment en se rapprochant du relief.

De 2 à 20 cm de neige attendus

Les plus forts cumuls ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant