Négocier son plafond de découvert autorisé

le
0

Le plafond du découvert autorisé peut être négocié auprès de sa banque, si l'on dispose de garanties de revenus suffisantes. Le point pour obtenir des conditions intéressantes.

Découvert autorisé : de quoi s'agit-il ?

Le découvert autorisé permet au titulaire du compte de se maintenir en situation de débit durant une durée donnée, sans avoir à contacter son banquier. Il laisse la possibilité d'assumer une dépense exceptionnelle, avant une rentrée d'argent permettant une remise en situation créditrice. Un seuil d'agios est appliqué, plus intéressant que dans le cadre d'un découvert bancaire où des frais supplémentaires sont facturés.

Négocier : à la souscription ou plus tard

À l'ouverture d'un compte bancaire, il est conseillé de négocier un découvert autorisé ainsi que son montant et sa durée. Le conseiller peut faire un geste commercial ou se limiter à la convention de compte appliquée par son établissement. Le plus simple, si l'on dispose de garanties, est de renégocier son montant après quelques années : selon le profil du client, le banquier sera en mesure d'évaluer le risque et ainsi, d'adapter sa réponse.

Offrir des garanties

Le titulaire du compte doit présenter un profil rassurant, pour bénéficier d'un découvert autorisé élevé. Des versements réguliers sur le compte, issus de revenus, pensions ou allocations, sont nécessaires pour justifier de sa solvabilité. Un client n'ayant jamais eu de découvert, ou de façon exceptionnelle, aura également plus de marge de négociation. Un bien immobilier hypothécable, une caution ou des placements financiers sont des atouts à valoriser.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant