Négocier le remboursement de frais bancaires

le
0

Il arrive que des frais soient prélevés par la banque, de façon erronée ou à la suite d'un découvert, par exemple. Dans tous les cas, il est possible de négocier un remboursement.

Demander un geste commercial

Frais bancaires à la suite d'une opposition de carte bleue, après un découvert ou à l'occasion de retraits à l'étranger : les possibilités de se voir prélevés des frais bancaires sont nombreuses. Le titulaire du compte peut alors tenter de négocier ces frais en contactant son conseiller.

On tentera alors de faire jouer la relation commerciale avec sa banque. Mais cette démarche aura naturellement plus de poids et de chances de trouver une issue favorable si le client est rarement à découvert et possède plusieurs produits financiers dans le même établissement bancaire : compte courant, livret d'épargne, crédit... La demande de remise peut être faite en face à face ou par le biais d'un courrier.

Le cas de frais illicitement prélevés

Un autre cas de figure est celui où des frais ont été prélevés de façon illicite : montant prélevé à plusieurs reprises, service facturé alors qu'il n'a pas été sollicité, frais supérieurs à celui annoncé dans les conditions générales... Un courrier expliquant en détail les frais contestés et la demande de remboursement est alors à adresser en recommandé avec accusé de réception.

Contacter le médiateur

Si cette démarche n'aboutit pas au bout de quinze jours, une mise en demeure peut être envoyée. Le dernier recours est enfin de contacter le médiateur de la banque. Ce dernier dispose de deux mois pour faire connaître sa recommandation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant