Négociations tendues chez France Télévisions

le
0
Le groupe doit conclure d'ici à la fin juin son contrat d'objectifs et de moyens pour trois ans.

C'est la semaine de tous les dangers. Le gouvernement va rendre publiques les fameuses «lettres plafond» qui attribuent un budget à chaque ministère et déterminent sa marge de man½uvre financière pour la prochaine loi de finances. En cette année d'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy devrait être particulièrement sensible au dossier de l'audiovisuel public et de son budget. Mais la situation financière est plus tendue que Bercy ne l'imaginait. En effet, la perception réelle de la redevance est inférieure d'une quarantaine de millions d'euros aux prévisions. Autrement dit, moins de Français l'auraient acquittée en 2010. Si les proches du dossier font remarquer que « cet écart reste dérisoire par rapport à la totalité du produit de la redevance, qui approche les 4 milliards », la question n'est pas neutre alors que France Télévisions et Arte sont en pleine renégociation de leur contrat d'objectifs et de moyens (COM) avec l'État pour les trois procha

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant