Négociations exclusives entre CASA et Alpha Bank sur Emporiki

le
1
CRÉDIT AGRICOLE EN NÉGOCIATIONS EXCLUSIVES AVEC ALPHA BANK POUR EMPORIKI
CRÉDIT AGRICOLE EN NÉGOCIATIONS EXCLUSIVES AVEC ALPHA BANK POUR EMPORIKI

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole a confirmé lundi être entré en négociations exclusives avec Alpha Bank pour lui céder la totalité du capital de sa filiale grecque Emporiki sur la base d'un euro symbolique et d'engagements financiers.

Les investisseurs saluent cette annonce et l'action Crédit s'adjuge 2,76% à 5,518 euros à 10h50, après un plus haut à 5,59 euros. Le titre surperforme l'indice CAC 40 (+1,3%) et l'indice sectoriel européen des banques (+1,4%).

"C'est une bonne opération dont les termes sont globalement ceux qui étaient attendus. La bonne nouvelle, c'est que Crédit agricole a cédé un actif qui pesait sur sa solvabilité", commente Alex Koagne, analyste chez Natixis.

Le Crédit agricole précise dans un communiqué que sa recapitalisation d'Emporiki, déjà engagée en juillet à hauteur de 2,3 milliards d'euros, serait portée à 2,85 milliards d'euros. Le groupe bancaire français souscrirait également pour 150 millions d'euros d'obligations convertibles en actions d'Alpha Bank en cas d'accord.

En contrepartie, les financements actuellement octroyés par le groupe français à Emporiki seraient réduits à due concurrence, soit 0,7 milliard d'euros.

La 'banque verte' souligne que cette opération conforterait l'atteinte des objectifs de solvabilité du groupe à fin 2013.

Les deux parties visent une cession au 31 décembre.

Deux autres banques grecques, National Bank et Eurobank, avaient également soumis des offres.

Emporiki, cinquième banque de Grèce acquise en 2006 pour 2,2 milliards d'euros, a nécessité de la part du Crédit agricole plusieurs milliards d'euros de recapitalisation.

Comme d'autres banques grecques, Emporiki a dû faire face au défaut organisé de la Grèce sur une partie de sa dette publique.

Emporiki, fondée en 1907, dispose d'un réseau de 300 agences et emploie environ 4.100 personnes, selon les dernières données communiquées par le Crédit agricole.

En 2011, les difficultés financières d'Emporiki et des coûts de restructuration dans la banque de financement et d'investissement (BFI) ont fait basculer dans le rouge les comptes du Crédit agricole, véhicule coté du groupe bancaire CASA, pour la première fois depuis son introduction en Bourse fin 2001.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rraclot le lundi 1 oct 2012 à 11:56

    Oh ! Les paysans..! Chacun son métier... Les vaches seront bien gardées.