Négociations difficiles entre la Grèce et la troïka

le
0
Les discussions entre la troïka et le gouvernement grec concernant le nouveau plan biannuel destiné à maintenir le pays dans la zone euro avancent très lentement.

À Athènes, les discussions avancent très lentement entre le gouvernement grec et la troïka composée de l'Union européenne, de la BCE (Banque centrale européenne) et du FMI (Fonds monétaire international). «Nous avons encore du chemin à parcourir, nous n'avons rien bouclé, nous avons parlé en général», a indiqué une source gouvernementale dimanche, à l'issue de deux heures de rencontre entre les trois représentants de la troïka et le ministre des Finances du pays, Yannis Stournaras. La réunion portait sur le nouveau plan biannuel destiné à maintenir la Grèce dans la zone euro.

Le pays s'est engagé à prendre 11,5 milliards d'économies supplémentaires pour 2013 et 2014. Mais, alors que les manifestations ont repris (12.000 personnes samedi à Salonique), le gouvernement peine à boucler ce plan, centré sur de nouvelles coupes dans les salaires du public, une compression des budgets sociaux et de santé et des baisses de pensions. Surtout la troïka, dont les re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant