Négociations au long cours pour la Hague

le
0

EDF et Areva n'ont toujours pas finalisé le contrat majeur 2013-2017 pour le retraitement des combustibles usés.

Entre EDF et Areva, l'histoire se répète souvent: les discussions très serrées autour du nouveau contrat pour la gestion des combustibles usés en donnent un bon exemple. D'une durée de cinq ans, ce contrat - qui porte sur le traitement et le recyclage de l'uranium utilisé dans les centrales nucléaires de l'électricien tricolore - court sur la période 2013-2017. C'est-à-dire que plus d'un an après l'échéance du précédent contrat, aucun accord définitif n'a encore été trouvé. Or, il s'agit d'un contrat de plus de 500 millions d'euros par an, le plus important pour les deux groupes dans «l'aval du cycle».

S'agissant de la période 2008-2012, il avait fallu patienter jusqu'en 2010 avant de trouver une issue. Aujourd'hui, dans l'entourage des deux entreprises, on se dit raisonnablement optimiste quant à une progression rapide des négociations. D'ail...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant