Négociation entre Pékin et Brasilia sur l'accès aux ports chinois

le
0
(Commodesk) Les gouvernements chinois et le brésiliens négocient actuellement les conditions d'accès aux ports chinois. Début février, le ministère chinois des Transports avait fixé de nouvelles règles contraignantes pour les ports du pays, empêchant la venue des cargos géants, rappellent les médias d'Etat.

Officiellement, cette disposition a été prise pour des raisons de sécurité, mais elle visait en réalité principalement Vale, qui dispose de sa propre flotte pour livrer sa production, essentiellement du minerai de fer. La compagnie minière brésilienne a récemment construit des bateaux d'une capacité record de 400.000 tonnes. La forte concurrence qu'elle faisait aux affréteurs chinois déplaisait aux autorités et les discussions actuelles pourraient porter sur un partage du transport vers les ports chinois.

Depuis 2009, la Chine est le premier partenaire commercial du Brésil, les échanges ayant représenté 77,1 milliards de dollars américains l'an dernier.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant