« Ne vous inquiétez pas pour Marquinhos »

le
0

A la veille d’un déplacement à Guingamp et surtout quatre jours avant de défier City, Laurent Blanc est revenu sur la déception de mercredi en Ligue des Champions. Et sur ses espoirs de qualification.

Laurent Blanc, comment gérez-vous ce match de samedi à Guingamp entre deux quarts de Ligue des Champions ? On se prépare avec les joueurs disponibles et avec les jeunes. Egalement certains qui sont en manque de temps de jeu. On attend l’entraînement de cet après-midi car les titulaires contre City n’ont fait qu’un décrassage jeudi. Mais on alignera une équipe à Guingamp, ne vous inquiétez pas. Avec des changements mais aussi la même intention que d’habitude, à savoir gagner. Peut-on voir Di Maria dans l’entrejeu à Guingamp sachant qu’il pourrait être aligné au milieu face à City ? Angel repique souvent dans le cœur du jeu. On sait ce qu’il est capable de faire. On l’a vu avec nous ou dans ses anciens clubs. Soyez patients, vous aurez la composition bientôt pour le match à Guingamp. Etes-vous tenté de mettre les onze titulaires de mardi soir au frigo ce week-end ? On a des problèmes de calendrier mais avec ce titre précoce, on s’est donner le droit de faire tourner ou pas. Ma problématique, c’est le match à City trois jours après Guingamp. Ce qui m’intéresse, c’est que tout le monde soit dispo mardi. Et n’oublions pas aussi nos blessés du moment. On a bien géré jusqu’à maintenant et cela ne nous empêchera pas d’aligner une équipe avec l’ambition de gagner à Guingamp. Quel est l’état d’esprit après ce nul contre City ? De la déception, de la frustration… On a le sentiment qu’on n’a pas tout fait pour obtenir un meilleur résultat. Mais même comme ça, on aurait pu gagner. On a envie d’en découdre une seconde fois avec City mais ce sera la semaine prochaine. D’ici là, il faut affronter Guingamp. Mais ça va arriver très vite. Il faut bien se préparer, bien récupérer, c’est important. Les joueurs le savent et je ne me fais pas de souci. Ce résultat nul est-il digéré ? Il est en train de l’être mais il est difficile à digérer. On avait beaucoup d’ambition sur ce match. On aurait pu le gagner, on aurait dû le gagner. On a commis beaucoup de fautes et malgré le niveau qu’on a affiché, on devait s’imposer. On ne l’a pas fait donc ça ne sert à rien d’en parler. On se projette sur le match suivant mais je pense qu’on est capable de faire quelque chose sur la pelouse de City.

« J’ai la conviction qu’on aurait dû gagner »

Regrettez-vous d’avoir aligner Serge Aurier ? Quand Aurier n’était pas là, vous vous posiez des questions sur Marquinhos. Maintenant, c’est sur Aurier. Si je devais refaire mon équipe, je referai la même. Un pari avec Serge ? On en tente toujours des paris. Quand ça marche, personne n’en parle. Mais quand ça ne marche pas… Marquinhos a-t-il été affecté de ne pas jouer ? Heureusement que cela l’a affecté. Tout le monde voulait jouer ce match. Mais il n’y a que onze joueurs sur la pelouse. Ne vous inquiétez pas pour Marquinhos, c’est un garçon extraordinaire ! Vous avez annoncé mercredi le forfait de Pastore et Verratti… Je l’ai dit mercredi soir en effet. Mais il y a peut-être une petite chance qu’ils soient là, si cela vous fait plaisir. Qu’est-ce qui vous rend optimiste pour la qualification mardi soir ? La valeur de mon équipe, la valeur de mes joueurs… On s’attendait à faire un meilleur match aller mais malgré cela, je le répète, j’ai la conviction qu’on aurait dû gagner. On ne l’a pas fait et City a maintenant l’avantage. On aurait dû mener et si on gagne 2-1 ou 3-2, il n’y a rien à dire. Si on peut le faire au Parc, on peut le faire là-bas. J’y crois. Et j’espère que vous aussi. Un petit mot sur l’avenir d’Ibrahimovic pour finir ? Ça avance mais vous n’en saurez pas plus. Je sais que c’est un joueur très important mais il y a des échéances très importantes pour le club et l’équipe. On doit être concentré sur ça en priorité. Pour Ibra, vous en saurez plus dans quelques semaines, ce n’est pas l’actu aujourd’hui. Même si je sais que vous êtes très impatient.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant