«Ne pas tomber dans la chasse aux sorcières»

le
1
VIDÉO - Si les élus se rejoignent sur les objectifs globaux d'un texte sur la transparence de la vie publique, les divisions apparaissent quand il s'agit de fixer le curseur entre un meilleur contrôle par l'administration et la protection de la vie privée.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 19 juin 2013 à 18:09

    RE/...Ils ont par ailleurs repoussé un amendement du socialiste Olivier Faure proposant la publication de l'évolution du patrimoine d'un parlementaire pendant l'exercice de son mandat.ET IL EST BIEN LA LE PROBLEME !... Ils ne veulent pas que l'on sache qu'ils vont continuer !.à "magouiller", et ça, c'est une preuve irréfutable de leur duplicité ! Allons-nous ENCORE voter pour ces "mafieux"???...Pareil pour les retraites, PRIVILEGES…Tjrs privilèges !...