"Ne nous fâchons pas #43" : à droite, le chambardement des primaires

le
0
"Ne nous fâchons pas #43" : à droite, le chambardement des primaires
"Ne nous fâchons pas #43" : à droite, le chambardement des primaires

 

 

Pour ce premier numéro de la saison, Michèle Cotta et Charles Consigny débattent de l'état de la droite à moins d'un an des primaires. Si les élections régionales ont lieu dans trois mois, les principaux candidats s'activent déjà. Après avoir sorti un livre à propos de l'éducation ("Mes chemins pour l'école"), Alain Juppé multiplie les rencontres. Questionné sur son âge (70 ans depuis le 15 août dernier), l'ex-Premier ministre a répliqué mercredi : « On a aussi besoin de vécu, d'expérience. Les Français ont besoin de quelqu'un d'assez calme, de pas trop nerveux. » Nos deux débatteurs reviennent également sur la rentrée de François Fillon, qui multiplie les apparitions dans les médias. Ce jeudi soir, il sera notamment opposé à Manuel Valls dans l'émission Des paroles et des actes sur France 2. Pendant ce temps-là, Nicolas Sarkozy, lui, multiplie les appels à l'unité avant les régionales.

En début d'émission, Michèle Cotta et Charles Consigny reviennent sur les passes d'armes entre Emmanuel Macron, Martine Aubry et Anne Hidalgo. Le ministre de l'Économie, critiqué par la maire de Lille pour ses propos sur les fonctionnaires, a recadré la maire de Paris à propos de l'ouverture des magasins le dimanche.

REGARDEZ l'avis de Charles Consigny à propos d'Emmanuel Macron :

REGARDEZ l'analyse de Michèle Cotta à propos...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant