«Ne jetons pas les députés en pâture»

le
0
INTERVIEW - Le président de l'Assemblée se dit opposé à la publication du patrimoine des élus, qui s'apparenterait à du «voyeurisme».

LE FIGARO. - Les mesures en faveur de la moralisation de la vie politique seront-elles suffisantes pour calmer les esprits?

Claude BARTOLONE. - Le président de la République a annoncé de bonnes mesures, notamment pour lutter contre la fraude fiscale et la délinquance financière. C'était indispensable. Mais je vais être franc, je suis réservé quant à la publication du patrimoine des élus. La dérive individuelle de M. Cahuzac ne doit pas déboucher sur une culpabilité collective. Je mets en garde contre toute initiative qui viendrait alimenter le populisme. Déclarer, contrôler, sanctionner, c'est de la transparence. Rendre public, c'est du voyeurisme. L'émotion d'un moment ne doit pas aboutir à ce que les députés soient jetés en pâture. La France compte des milliers d'élus. Des gens modes...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant