«Ne donnons pas au PS un chèque en blanc»

le
0
INTERVIEW - Le secrétaire général de l'UMP met en garde contre «l'irréparable» qu'entraînerait une victoire du PS dimanche et réaffirme qu'il n'y aura pas d'alliance avec le FN.

LE FIGARO. - Quels sont les enjeux des élections de dimanche?

Jean-François COPÉ. - Les Français doivent comprendre que si la gauche a tous les pouvoirs dimanche, c'est lui signer un chèque en blanc pour cinq ans. Nous assisterions alors à un tour de vis fiscal massif au détriment des classes moyennes pour financer les cadeaux électoraux des socialistes. Cela casserait le peu de croissance que nous avons en cette période de crise. Ce serait le retour au laxisme total en matière de lutte contre l'insécurité. Combien de signaux faut-il encore? Mme Taubira supprime les tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes. M. Valls veut mettre en place des récépissés pour tout contrôle d'identité de la police. Mme Duflot, en toute impunité, lance un débat suicidaire pour notre société sur la dépénalisation du cannabis. Et voilà que Mme Taubira nous annonce maintenant la suppression des jurys populaires... Enfin, je m'inquiète de voir chaque jour un peu plus les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant